Comment entretenir une pompe à chaleur

Par Rori | 13 août 2014

Pour maximiser la durée de vie de votre pompe à chaleur, il faut penser à l’entretenir que ce soit une PAC aerothermique ou géothermique. Vous avez alors le choix de le faire vous-même ou bien de passer par un professionnel.

Faire l’entretien soi-même

Entretien pompe à chaleur


Votre pompe à chaleur doit être révisée tous les ans par un professionnel, vous pouvez-vous même effectuer quelques entretiens basiques. Ceci afin de garantir la meilleur performance possible pour votre PAC. Pour fonctionner, votre pompe à chaleur doit absorber les calories qui sont contenu dans l’air. Il est donc important qu’aucun objet (branche, feuille, …) obstrue la circulation de l’air. Ce point étant très important, il est donc à vérifier régulièrement. Vous pouvez également nettoyer de temps à autre les tuyaux au liquide vaisselle afin de vous assurer qu’aucun d’entre eux ne fuit. N’oubliez pas de rincer à l’eau.

Quand faut-il entretenir sa pompe à chaleur

Pour ce qui est de l’entretien que vous pouvez faire vous-même, un petit décrassage tous les six mois est de mise. Faite également une vérification visuelle de la libre circulation de l’air aussi souvent que possible. L’entretien par un professionnel doit quant à lui être fait une fois par an. Et ce quelle que soit la pompe a chaleur, et deux fois par an si votre PAC est réversible.

Si cela peut paraître excessif, sachez qu’en cas de panne normalement sous garantie, le fabricant vous demandera de justifier l’entretient annuel. Si celui-ci n’a pas été fait alors la garantie ne pourra pas être appliquée.

Quel est le prix de l’entretien d’une pompe à chaleur

Un professionnel de la pompe à chaleur vous demandera en moyenne entre 150€ et 200€ pour l’entretien de votre PAC. Vous pouvez choisir n’importe quel professionnel installateur mais choisissez en un, si possible, qui soit certifié Qualipac. Un artisan Qualipac est reconnu pour son travail par l’état. Si vous avez une pompe à chaleur qui fait également climatisation, vous devez la faire vérifier tous les cinq ans. Normalement par un professionnel qui ne soit ni le fabriquant, ni votre installateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *