Bien isoler son logement pour faire des économies d’énergie

Par | 2 mars 2017

Si choisir la pompe à chaleur comme moyen de chauffage principal du logement est une bonne idée, penser à bien isoler sa maison peut s’avérer également payant. Dans une maison, il existe principalement 4 sources de déperdition de chaleur :

  • Le toit qui représente à lui seul environs 30% des déperditions de chaleur.
  • Les murs quant à eux sont source d’une perte comprise entre 20% et 25% de la chaleur du logement.
  • Les sols et fenêtres sont responsables en moyenne de 10% de la dissipation de la chaleur.

Il est donc important d’agir sur ces différents éléments avec une isolation de qualité car l’énergie la plus rentable est celle que l’on n’a pas besoin de dépenser.

Isolation des combles et des murs

Isoler les combles de sa maison, qu’ils soient aménagés ou non est l’opération la plus rentable qu’il soit possible d’effectuer. Il existe beaucoup d’isolant destiné à cet usage : minéral, végétal ou animal mais le plus rependu est la laine de verre qui est présente dans plus de 70% des foyers français. Ce chiffre s’explique simplement par le rapport qualité prix du matériel.

Si vous souhaitez faire installer une nouvelle isolation sous la toiture de votre maison, comptez en moyenne entre 20€ et 50€ du mètre carré suivant le type d’isolant choisit pour des combles perdu. Si les combles sont aménagés, il faudra compter entre 50€ et 200€ du mètre carré. Ses dépenses pouvant vous faire économiser jusqu’à 30% de vos dépenses en énergie de chauffage, elles peuvent être rentabilisées en moyenne en 5 ans voir plus rapidement si votre isolation d’origine est vraiment mauvaise. Concernant les murs, prévoyez environs 100€ par mètre carré.

L’isolation du toit est un réel plus pour garder au maximum la chaleur produite par la pompe à chaleur et ainsi diminuer vos dépense en énergie.

Isolation des fenêtres

Le fenêtre peuvent être de réels points de déperdition de chaleur qu’il est important de traiter pour envisager de réduire sa consommation de chauffage. Aujourd’hui on pose principalement des fenêtres dites double vitrage. Il s’agit d’une fenêtre constituée de deux vitres séparées par une lame d’aire. Suivant les fenêtres, on peut trouver un renforcement de l’isolation par ajout d’un traitement isolant sur les parois interne des vitres. Il est également courant de trouver des lames d’aire constituées de gaz inerte tel que l’argon ou le krypton qui vont renforcer la barrière thermique de la fenêtre.

Il existe également des fenêtres triple vitrage qui possède une vitre de plus pour renforcer d’avantage l’isolation. Les performances du triple sont bien meilleures que pour du double vitrage mais cela a un coût qu’il est nécessaire de prendre en compte. Il faut compter environs 60% de dépense en plus que le double vitrage. Ce type de fenêtre est généralement utilisé pour les maisons très basse consommation ou qui se situent près de fortes sources de nuisances sonores.

Bien financer ses travaux d’isolation

Il est possible de financer une partie de ses travaux d’isolation grâce aux différentes aides qui sont proposées par l’état et les collectivités locales :

Si certaines aides sont ouvertes à tous les ménages, d’autres sont soumise à condition de ressources. Dans tous les cas, vous devrez faire appel à des artisans qualifié RGE pour pouvoir en bénéficier. Vous pouvez profiter de ces aides en même temps que celles utiliser pour faire baisser le prix de votre pompe à chaleur grâce au bouquet proposé pour la transition énergétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *