Pompe à chaleur et rentabilité, comment bien choisir ?

Par Rori | 17 avril 2020
Pompe a chaleur rentable

Lorsque l’on veut acheter une pompe à chaleur, on veut forcement choisir celle qui présente la meilleure rentabilité. Celle qui nous permettra de faire le plus d’économies possibles. Mais alors, comment faire pour choisir la pompe à chaleur la plus rentable ?

Il est assez difficile de répondre de but en blanc à cette question car chaque cas a ses particularités. Est-ce que mon logement est bien isolé ? Quelles sont mes dépenses en chauffage sur une année, quelle sera la puissance nécessaire à ma PAC pour couvrir l’ensemble de mes besoins en énergie de chauffage, …

Afin de vous aider à déterminer au plus juste la rentabilité, voici les principales questions auxquelles vous devez répondre.

Calculer son besoin de puissance

Pour pouvoir faire un maximum d’économies, vous devez choisir la pompe à chaleur qui répondra au plus près de vos besoins en énergie. Une pompe à chaleur mal dimensionnée est une pompe à chaleur qui aura forcement une durée de vie réduite et qui vous fera consommer plus d’électricité que nécessaire.

Pour calculer au plus juste votre besoin, il faut faire appel à un thermicien. Il viendra faire un diagnostic complet de votre logement et sera à même de vous dire à combien se portent vos déperditions de chaleur.  Une fois le chiffre connu, il ne vous reste plus qu’à choisir une puissance de pompe à chaleur qui couvrent 120% de vos besoins.

Comment connaitre la rentabilité de la pompe à chaleur ?

Une question à laquelle il est assez difficile de répondre car il n’est pas possible d’avoir de chiffre exacte sur sa consommation actuelle à partir d’une facture EDF. Il est néanmoins possible de faire quelques calculs qui pourront nous aider à déterminer une fourchette. Elle permettra de savoir en combien de temps il est possible de rentabiliser sa pompe à chaleur.

Tout d’abord, il faut savoir à combien s’élève votre dépense actuelle pour produire du chauffage et/ou de l’eau chaude sanitaire. Pour cela, vous pouvez comparer vos factures EDF avec et sans le chauffage. Si vous avez un compteur Linky, vous trouverez ces informations sur le site d’ENEDIS.

Il vous suffit alors de comparer sur plusieurs jours votre consommation d’énergie d’une année à l’autre. Vous pourrez facilement en déduire le delta entre votre consommation actuelle et avant votre pompe à chaleur.

Il vous suffit alors de diviser le prix de votre PAC par le montant économisé tous les mois. Vous obtiendrez alors le temps nécessaire pour rentabiliser votre pompe à chaleur.

Associer les bons éléments

Il est important de bien étudier toutes les possibilités qui s’offrent à vous. Par exemple avec une pompe à chaleur air eau, le plancher chauffant rafraichissant est une très bonne association. C’est l’idéale surtout pour une construction neuve. En rénovation l’opération sera plus chère ce qui entraînera une diminution de la rentabilité.

Pensez également aux diverses options : module thermostatique connecté, ou encore l’option piscine. Si vous avez une piscine, sachez que vous pouvez chauffer son eau directement avec la pompe à chaleur de votre maison. Inutile d’en racheter une spécifique. Toutes les pompe à chaleur n’ont pas l’option piscine, c’est pourquoi il est important d’y réfléchir avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *